Logo Felix Le Dantec

210227 R7offJ52 Réflexions en prévision de la phase 2 de résidence.

19/2 Réflexions en prévision de la phase 2 de résidence.

Faire le vide. Laisser place. Les tables ont été libérées ce vendredi soir, veille des vacances scolaires. Seuls quelques ouvrages généralistes demeurent en place. J’ai omis de conserver une trace photographique des conséquences de ce deuxième déplacement de bibliothèque sur mon espace de travail. Le faire le jour du retour…


Les deux semaines et demi à venir seront consacrées à la préparation de la phase 2 de ma résidence. Le contexte de transmission et d’échanges de savoirs est davantage à prendre en considération. Il me faut continuer à susciter la curiosité en allant à la rencontre des habitants de ces espaces de transits que sont ces couloirs aux couleurs délavées*. Être pédagogique dans la présentation sans être trop didactique, donner à comprendre la raison de ces présences iconiques mais laisser la part d’énigme propre à mes images installées.
Il m’a été suggéré de tenir des sortes de permanences au sein du foyer des élèves. Il me semble que cela produirait l’effet inverse de celui escompté. En effet, c’est le seul espace de vie où l’adulte est absent, ou presque. Je pense notamment aux élèves pensionnaires qui n’ont plus d’espaces de loisirs au sein de leur internat en raison des mesures sanitaires. On exige tant d’eux, je suis convaincu qu’il faut leur ménager des espaces et des temps de détente entre eux, à l’écart de l’autorité des adultes. Je préfère capter leur attention en allant à leur rencontre par l’intermédiaire de mes créations et de celles réalisées par les élèves en Option Arts plastiques lors des ateliers de pratique artistique. Cela a plutôt bien fonctionné jusqu’ici, la surprise de découvrir soudainement et de manière inattendue des images dans ces immenses couloirs vides et froids, provoque des échanges entre eux, des questionnements auxquels j’ai pu répondre in situ.


La salle qui m’est attribuée au sein du CDI est à revoir du point de vue fonctionnel. Pour diverses raisons qui vont du manque de disponibilité des élèves à l’aspect probablement intimidant d’un espace livresque spécialisé en art contemporain, elle n’est pas fréquentée par les lycéens et la communauté éducative. Je vais donc en faire un espace d’exposition et de présentation de ma démarche de création. Le lieu sera ouvert en permanence et non plus seulement durant mes temps de présence. Il sera nécessaire de bien communiquer sur ces changements auprès de l’ensemble de la communauté éducative (administratifs, techniciens, enseignants, élèves).


Quelques enseignant.e.s de différentes disciplines sont intéressé.e.s par ma présence : en Education morale et civique pour ce qui concerne les relations sociales, en l’occurrence celles générées par internet ; en Technologie où l’enseignant souhaite provoquer un échange avec les élèves autour des pratiques numériques ; en Allemand et en Anglais à travers les usages linguistiques et les pratiques culturelles des utilisateurs des réseaux de l’internet. Lors des discussions avec ces professeur.e.s, l’art est parfois oublié au profit d’intérêts plus en relation avec leurs enseignements, ce qui se comprend. C’est donc à moi de les accompagner et guider de manière à co-construire des passerelles pertinentes entre ma création artistique et leurs disciplines.

  • à propos de ces éléments plastiques à la présence forte, des idées me viennent mais il faudrait une autre résidence pour s’y consacrer. Prendre des notes et garder cela à l’esprit tout de même, au cas où…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *